Superfonds Résilience Climatique | EPA des États-Unis

Les remèdes aux sites contaminés peuvent être vulnérables aux impacts du changement climatique et des phénomènes météorologiques extrêmes. Le programme Superfund de l’EPA a développé une approche qui sensibilise à ces vulnérabilités et applique le changement climatique et la science météorologique comme pratique opérationnelle standard dans les projets de nettoyage. L’approche consiste à évaluer périodiquement les vulnérabilités des remèdes Superfund, à hiérarchiser les étapes du programme Superfund pour s’adapter au changement climatique et à identifier des mesures pour assurer la résilience climatique des sites Superfund.

Cette page Web partage des informations sur les approches pour s’adapter au changement climatique et renforcer la résilience aux conditions météorologiques extrêmes sur les sites contaminés en cours de nettoyage. Ces informations n’imposent pas d’exigences juridiquement contraignantes à l’EPA, aux États, aux tribus ou à la communauté réglementée, et ne modifient ni ne remplacent les politiques ou directives existantes pour le nettoyage des sites contaminés. Les décideurs fédéraux, étatiques, tribaux et locaux de l’EPA conservent le pouvoir discrétionnaire de mettre en œuvre des approches au cas par cas.

Informations contextuelles

Le décret exécutif 14008 oblige les agences fédérales à élaborer des plans d’action climatique décrivant les vulnérabilités climatiques de leur agence et les mesures à prendre pour renforcer l’adaptation et accroître la résilience aux impacts du changement climatique. En octobre 2021, l’EPA a publié son nouveau plan d’action pour l’adaptation au climat. Le plan accélère et concentre l’attention sur cinq actions prioritaires que l’Agence prendra pour accroître la résilience humaine et écosystémique à mesure que les changements climatiques et les impacts perturbateurs augmentent.

Le plan d’action d’adaptation climatique de l’EPA sera suivi de mises à jour de 17 plans de mise en œuvre élaborés par les bureaux de l’EPA en 2014, lorsque l’Agence a publié son premier plan d’adaptation climatique. Chaque bureau rendra compte de ses progrès depuis 2014 et identifiera les actions futures pour répondre aux priorités à l’échelle de l’agence identifiées dans le plan d’action d’adaptation au climat 2021 de l’EPA.

Plan d’action d’adaptation climatique de l’EPA 2021


Le Superfund Office of Remediation and Technology Innovation de l’EPA, qui administre le programme Superfund, collabore avec d’autres bureaux de programmes nationaux pour mettre à jour le plan de mise en œuvre de l’adaptation au changement climatique publié par le Bureau des terres et de la gestion des urgences de l’EPA en juin 2014. Le plan de mise en œuvre pour le programme Superfund a impliqué les actions clés suivantes :

  1. Identifier les processus existants du programme Superfund (tels que les enquêtes correctives/études de faisabilité, les comptes rendus de décisions, les conceptions correctives/mesures correctives et les examens quinquennaux) dans lesquels les mesures liées au changement climatique peuvent être intégrées pour assurer la protection continue des solutions actuelles et futures.
  2. Élaborer un protocole pour évaluer et assurer la protection du remède sur un site spécifique.
  3. Produire des fiches d’information spécifiques sur les types de systèmes d’assainissement susceptibles d’être affectés par le changement climatique, pour aider les décideurs du projet à identifier les vulnérabilités potentielles du système et les mesures de résilience.
  4. Développer et mettre en œuvre une formation en personne et sur le Web pour aider le personnel régional de l’EPA, les entrepreneurs de nettoyage et les autres parties prenantes à planifier et à mettre en œuvre des solutions résilientes aux intempéries et au climat.
  5. Développer un support technique pour l’évaluation de la vulnérabilité spécifique au site qui fournit une compréhension prospective des impacts climatiques, documente les mesures de résilience existantes et recommande des mesures d’adaptation.

Le programme Superfund mettra à jour ses actions prioritaires actuelles pour atteindre les objectifs pertinents du plan d’action d’adaptation au climat 2021 de l’EPA. En 2021, l’Office of Land and Emergency Management (OLEM) de l’EPA des États-Unis a publié une directive recommandant des approches à prendre en compte lors de l’évaluation de la résilience climatique tout au long du processus de nettoyage du Superfund pour les sites non fédéraux de la liste des priorités nationales (NPL).

Une analyse préalable menée par l’EPA a évalué comment les vulnérabilités liées au climat peuvent affecter l’assainissement des sols, des sédiments et des eaux souterraines impliquant des technologies telles que l’extraction des vapeurs du sol, la biorestauration, les barrières réactives perméables et les systèmes de pompage et de traitement (P&T). Il a également évalué comment les vulnérabilités peuvent affecter des stratégies telles que l’atténuation naturelle surveillée ou le confinement ex situ. L’analyse a identifié les sites Superfund à proximité ou dans les plaines inondables de 100 ans et 500 ans et les sites Superfund dans une zone d’élévation du niveau de la mer de 1 mètre. Les résultats ont montré que les projets de nettoyage impliquant la technologie P&T pour l’assainissement des eaux souterraines et les systèmes sur site pour le confinement des sources de contaminants peuvent être particulièrement vulnérables au changement climatique et aux phénomènes météorologiques extrêmes. Cela est dû à leur utilisation fréquente, à leur conception générale et souvent à leur longue durée de vie. Dans le cadre des évaluations en cours, l’EPA a examiné la résilience du remède Superfund aux ouragans majeurs qui se sont produits en 2017.

Les stratégies de renforcement de la résilience climatique dans le cadre du programme Superfund peuvent être appliquées aux systèmes d’assainissement existants ou prévus. Les stratégies peuvent également être appliquées aux nettoyages effectués dans le cadre d’autres programmes réglementaires ou par le biais d’efforts volontaires pour accroître la résilience des remèdes aux effets potentiels du changement climatique. La mise en œuvre des stratégies doit être conforme aux exigences réglementaires existantes pour le nettoyage du site, y compris les exigences de la loi sur la réponse environnementale globale, l’indemnisation et la responsabilité, le plan d’urgence national contre la pollution par les hydrocarbures et les substances dangereuses, la conservation et la récupération des ressources et la loi sur les petites entreprises. . Loi sur la revitalisation des friches industrielles et l’exonération de responsabilité.

APE catalogue de vocabulaire sur le thème du changement climatique définit plusieurs termes clés :

  • Vulnérabilité: Le degré auquel un système est susceptible ou incapable de faire face aux effets néfastes du changement climatique, y compris la variabilité et les extrêmes climatiques. La vulnérabilité est fonction du caractère, de l’ampleur et du rythme des variations climatiques auxquelles un système est exposé, de sa sensibilité et de sa capacité d’adaptation.
  • Résilience: Une capacité à anticiper, à se préparer, à réagir et à se remettre de menaces multirisques importantes avec un minimum de dommages pour le bien-être social, l’économie et l’environnement.
  • Adaptation: Ajustement ou préparation des systèmes naturels ou humains à un environnement nouveau ou changeant qui atténue les dommages ou profite des opportunités bénéfiques.
  • Adaptabilité: La capacité d’un système à s’adapter au changement climatique (y compris la variabilité et les extrêmes climatiques), à modérer les dommages potentiels, à tirer parti des opportunités ou à copier les conséquences.

Le programme Superfund a compilé des descriptions et des liens Web vers des ressources d’information en ligne qui peuvent aider à informer et à guider les stratégies d’adaptation au changement climatique et à mettre en œuvre des mesures de résilience.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.