Plan Climat France | Gouvernement.fr

QU’EST-CE QUE CELA IMPLIQUE ?


Veiller à ce que l’accord de Paris ne puisse pas être annulé

  • Les avancées du droit de l’environnement: Des feuilles de route seront envoyées à chaque ministre et la France entend soumettre le Pacte mondial pour l’environnement à l’ONU à partir de septembre 2017.
  • Augmenter le soutien de la société: Les citoyens pourront jouer un rôle actif dans les initiatives en faveur du climat, notamment des budgets participatifs seront établis.

Améliorer le quotidien de tous les Français

  • Développer une mobilité propre et accessible pour tous: Une compensation financière, appelée « prime à la Transition », sera mise en place pour inciter les particuliers à remplacer un véhicule non conforme aux normes « Crit’Air » par un véhicule plus propre.
  • Eradiquer la précarité énergétique en dix ans: Afin de reléguer au passé d’ici une décennie les bâtiments mal isolés et énergivores, le Gouvernement proposera une aide aux locataires et propriétaires qui peinent à payer leurs factures d’énergie.
  • Utiliser l’énergie de manière plus responsable: Un soutien sera apporté aux zones résidentielles qui souhaitent produire et utiliser leurs propres sources d’énergie renouvelables (biogaz, énergie solaire, etc.).
  • Faire de l’économie circulaire un élément central de la transition énergétique: Les petites entreprises intéressées par l’économie d’énergie et de ressources recevront une aide pour réduire de moitié la quantité de déchets mis en décharge et atteindre 100 % de recyclage du plastique d’ici 2025.

S’éloigner des énergies fossiles et s’engager dans une démarche de neutralité carbone

  • Produire de l’électricité sans carbone: Des solutions d’accompagnement seront proposées aux territoires concernés par la fin de la production d’électricité à base de carbone. Les mesures viseront à simplifier le développement des sources d’énergie marine et géothermique, ainsi que la digestion anaérobie.
  • Laisser les combustibles fossiles dans le sol: Les plans d’exploration d’hydrocarbures seront interdits afin que d’ici 2040 la France ne produise plus de pétrole, de gaz ou de charbon.
  • Augmenter le prix du carbone pour mettre un juste prix sur la pollution: la fiscalité entre le diesel et l’essence sera alignée et le prix du carbone augmentera. Les ménages modestes seront aidés par le biais de la « prime énergie ».
  • Atteindre la neutralité carbone d’ici 2050: Le gouvernement cherchera un équilibre entre les émissions causées par l’homme et la capacité des écosystèmes à absorber le carbone. Atteindre la neutralité des émissions de gaz à effet de serre est un objectif ambitieux. Globalement, seuls la France, la Suède et le Costa Rica en ont fait une exigence à respecter.
  • Retirer du marché les véhicules qui émettent des gaz à effet de serre d’ici 2040: L’arrêt des ventes de voitures à essence ou diesel incitera les constructeurs automobiles à innover et à prendre la tête de ce marché.

Faire de la France un leader de l’économie verte

  • Concevoir des solutions futures en collaboration avec la recherche.: Renforcer les dispositifs de coopération scientifique et accroître l’attractivité dans les disciplines clés contre le changement climatique.
  • Faire de Paris la capitale de la finance verte: Le Gouvernement veillera à la promotion des certifications de finance responsable et verte et réfléchira à une meilleure prise en compte des risques climatiques dans la régulation financière.

Exploiter le potentiel des écosystèmes et de l’agriculture

  • profiter de l’agriculture: Des efforts seront lancés pour transformer nos systèmes agricoles en vue de réduire les émissions et d’améliorer le captage et le stockage du carbone dans les sols.
  • S’adapter au changement climatique: Un nouveau Plan National d’Adaptation au Changement Climatique (PNACC) sera dévoilé pour mieux protéger les Français contre les événements climatiques extrêmes et renforcer la résilience des principaux secteurs économiques afin qu’ils puissent mieux résister au changement climatique.
  • Arrêtez d’importer des produits qui contribuent à la déforestation: Les importations de produits qui causent la destruction des trois principales forêts tropicales du monde (Amazonie, Asie du Sud-Est et Bassin du Congo) vont s’arrêter rapidement.

Intensifier l’action internationale sur le climat

  • Soutenir les défenseurs non gouvernementaux du climat: La France accueillera ceux qui souhaitent rejoindre la cause climatique et leur permettra de poursuivre leur engagement lors des conférences COP23 et COP24 sur le changement climatique.
  • Aider les pays en développement: La France promet son plein soutien à la recréation des deux entités opérationnelles des mécanismes financiers de l’Accord de Paris (Fonds pour l’environnement mondial et Fonds vert pour le climat).

PARCE QUE?


Le Plan Climat fixe la vision et l’ambition du Gouvernement de jeter les bases d’un nouveau modèle de prospérité utilisant plus modérément l’énergie et les ressources naturelles et de saisir les opportunités qui s’offrent à nous en matière d’innovation, d’investissement et de création d’emplois. Elle propose un changement radical en ce qui concerne les principaux secteurs émetteurs de gaz à effet de serre : construction, transports, énergie, agriculture et forêt, industrie et déchets. La solidarité avec les secteurs les plus vulnérables et les plus pauvres de notre société, tant au Nord qu’au Sud, est le fil conducteur de toutes les actions de ce plan, pour que personne ne soit laissé pour compte et que des solutions soient trouvées. pour tout le monde.

Il s’agit d’un plan d’action pour l’ensemble du quinquennat, qui interpelle l’ensemble des administrations concernées sous l’impulsion du Président de la République et du Premier ministre : en ce sens, il fixe non seulement des mesures précises mais définit également les grandes lignes d’actions qui seront mises en place dans les mois à venir et seront discutées avec les parties prenantes. Des efforts dans tous les domaines seront déployés pour assurer la coopération et la conclusion de contrats avec les autorités locales, les secteurs économiques intéressés et la société civile.


ACTION PRISE


19 septembre 2017: quatre mesures concrètes pour les ménages à faible revenu Ils sont présentés.

6 septembre 2017: Les projet de loi mettant fin à l’exploration et à l’exploitation des hydrocarbures conventionnels et non conventionnels présenté au Conseil des ministres.

6 juillet 2017: Le Plan Climat est présenté par le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolás Hulot.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.